Vous êtes ici

L'accessibilité des établissements communaux à Lesparre-Médoc

Text Resize

-A A +A

La ville de Lesparre se mobilise pour que tous puisse bénéficier des services publics de façon autonome. Un plan d’action concret vise une accessibilité à 100% des établissements communaux : écoles, salle des fêtes, plaine des sports, vestiaires, mairie etc. 
Plus qu’un engagement, un devoir moral pour permettre aux personnes en situation de handicap de vivre à Lesparre de la manière la plus sereine.

Dans le cadre du programme pluri-annuel lancé en 2009, l’accessibilité des bâtiments et de la voirie s’est posée.

Des travaux ont été engagés et se sont poursuivis sans relâche jusqu’en 2013 avant même la mise en place du Plan d’accessibilité de la voirie et des espaces publics.  

Cette volonté politique a été impulsée par Jean-Luc Laporte, adjoint au maire en charge de la jeunesse, du sport et de l’accessibilité. Ancien sportif international de basket-ball (catégorie handi-sport), il a sensibilisé l’ensemble de la collectivité sur cette forte problématique qui a suscité l’adhésion de toute l’équipe, autant les élus que les agents territoriaux.

L’impact budgétaire est certain mais dans des proportions inattendues car des solutions simples et pragmatiques ont été trouvées. Il y a eu aussi une certaine vigilance sur les coûts d’entretien des équipements (contrat de maintenance des ascenseurs par exemple).

Deux axes ont été travaillés :

Les bâtiments.
La voirie et les espaces publics

Mairie (2007 à 2011)

Les travaux d’accessibilité menés à la mairie est un choix nécessaire et symbolique à la fois. Il s’agissait de permettre à l’ensemble des administrés de pouvoir accéder aux services publics fournis par la collectivité. Il s’agissait également de montrer l’exemple en commençant ce programme par la « Maison » des Lesparraines et des Lesparrains. L’escalier imposant du parvis de la mairie a été « complété » par deux ascenseurs qui permettent aujourd’hui aux personnes à mobilité réduite, aux mamans avec leur poussette, aux personnes âgées d’accéder à l’ensemble des services de la mairie. 

 Ascenseur extérieur : 20 000 euros /Ascenseur intérieur : 23 421 euros

Quartier XIXème s.

Dans le cadre du réaménagement de ce quartier du centre-ville, la mise aux normes est apparue comme une évidence. En effet, le quartier abrite deux établissements scolaires et est à deux pas de la principale rue commerçante de la commune. Une dalle spécifique au Monument aux morts a été mise en place. 

Espace François Mitterrand (2012)

Point névralgique des manifestations socio-culturelles de la ville, l’espace François Mitterrand est occupé par de nombreuses associations et les particuliers. A cet effet, une rampe d’accès et les toilettes ont été construits. Ces travaux ont entraîné le réaménagement du parvis du bâtiment.

Travaux Place Gambetta : 11 840 euros

Salle des fêtes de Saint-Trélody

La salle des fêtes se situe dans le quartier populaire de Saint-Trélody. De nombreuses fêtes communales s’y déroulent tels que la fête de la Rosière, la fête de l’agneau, les lotos et enfin le salon économique SESAM. Un seuil et les toilettes ont été aménagés pour permettre à tous de participer à la vie locale de la commune.

 

Cinéma (juin-novembre 2013)

Suite à un incendie criminel en novembre 2011, le cinéma Le Molière a subi d’importants dégâts entraînant sa fermeture pendant deux années. Les travaux ont été terminés en novembre 2013. A la clé, la restauration du bâtiment et la mise aux normes d’accessibilité, non seulement pour la salle de projection située au rez de chaussée mais aussi pour l’étage qui n’est pas pour l’instant occupé. 

Marché du cinéma : 274 120 euros dont 268 320 euros (entreprises) et 5800 euros (régie)/ Ascenseur : 20 000 euros

Donjon médiéval – La Tour de l’Honneur (printemps 2013)

Le donjon médiéval du XIVème siècle est classé Monument historique. Le volet accessibilité a été intégré au programme de rénovation et de mise en valeur du donjon. Le travail a été fait en accord avec les architectes des Bâtiments de France. Aujourd’hui, une personne à mobilité réduite peut accéder au rez de chaussée du donjon, visiter la salle dédiée à l’artisanat local et voir un film sur la visite guidée du donjon.

Travaux en régie pour la salle du bas : 5000 euros

 

Les écoles maternelles et primaires (2009 – 2013)

Accessibilité aux classes maternelles et élémentaires pour les enfants, les parents et le personnel des établissements. Entrée des établissements.

 

Maison de la culture et de la jeunesse - Ouverture prévue en septembre 2014

Réhabilitation de l’ancien tribunal