Vous êtes ici

Restriction d'eau par arrêté préfectoral

Text Resize

-A A +A

A partir du mardi 27 juin 2017 jusqu'au mardi 31 octobre 2017, l'écoulement, les prélèvements et les usages de l'eau dans le département de la Gironde sont réglementés.

Considérant la nécessité d'une prise de mesures provisoires visant l'écoulement, les prélèvements et les usages de l'eau dans un souci de préservation de la santé, de la salubrité publique, de la sécurité civile, de l'alimentation en eau potable de la population, des usages prioritaires de l'eau dans un cadre de gestion équilibrée durable et globale de la ressource ainsi que de la préservation des espèces et du milieu, et après consultation de la cellule de gestion et de préservation de la ressource en eau de la Gironde du 27 juin 2017, le Préfet de Gironde a mis en place une règlementation concernant la gestion de l'eau.

ARTICLE PREMIER- Prélèvement sur le réseau d'adduction d'eau potable 

ARTICLE 1-1 - Prélèvements concernés 

Sont interdits :

  • l'arrosage des espaces verts publics ou privés, dont les pelouses, parcs, ronds-points, espaces publics enherbés, ...
  • le lavage des voies et des trottoirs,

à partir du réseau d'alimentation en eau potable 3,5 jours par semaine soit mardi, jeudi, samedi et dimanche matin.

Sont totalement interdits les usages s'effectuant à partir du réseau d'eau potable suivants :

  • le lavage des véhicules en dehors d'une station de lavage professionnelle, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire (véhicules sanitaires ou alimentaires ou de sécurité civile) ou technique (bétonnière ... ),
  • l'arrosage des jardins potagers de 8 heures à 20 heures, afin d'éviter une évapotranspiration maximale de l'apport en eau, le nettoyage des terrasses et des façades ne faisant pas l'objet de travaux.

Il est enfin rappelé, pour des raisons de salubrité, que les puits privés n'ayant pas été utilisés depuis un certain temps, ou n'ayant pas été entretenus et maintenus en fonctionnement, ne doivent pas être remis en fonctionnement, pour un usage d'alimentation en eau potable ou sanitaire. 

ARTICLE 1-2 - Prélèvements non concernés 

Sont exclus de l'application du présent arrêté, les prélèvements opérés pour les besoins de sécurité civile, de santé publique, de défense contre les incendies. 

ARTICLE 6 - Sanctions 

Tout contrevenant aux présentes dispositions est passible de la peine prévue pour les contraventions de 5ème classe, décrites à l'article R.216-9 du Code de l'Environnement. 

ARTICLE 7 - Application du présent arrêté 

Le présent arrêté entre en vigueur dès notification et jusqu'au mardi 31 octobre 2017 minuit sauf suspension, abrogation anticipée ou prorogation, justifiées par une évolution de la situation.

Téléchargez l'arrêté préfectoral